Le projet solidaire Gyrafrique

Gyrafrique, le nom éponyme d’un album et d’un film documentaire qui sont les fruits d’un projet solidaire et équitable planté au Sénégal. C’est un jumelage artistique né de la rencontre d’un troubadour français avec un griot sénégalais.
Gyrafrique-solidarite-inter

« La fine cuillère de la chanson française trempée dans la marmite de l’Afrique sénégalaise enchantée. »


Parti au Sénégal pour enrichir son album de différentes pratiques musicales, Gyraf a fait naître là-bas le projet «Gyrafrique». C’est avant tout un projet humain à la rencontre des traditions africaines et des « Griots » puis c’est également le projet d’un disque aux sonorités métisses uniques et d’un documentaire qui retrace la rencontre humaine de 2 musiciens, de 2 pays, de 2 cultures et de 2 formes d’éducations pour l’émergence d’un projet commun.

Ce projet a pour but de mettre en valeur l’Humanité et l’impact des rencontres en créant des liens forts de solidarité internationale avec le Sénégal basée sur des valeurs et une éthique à long terme. Les objectifs sont d’ouvrir un volet durable d’apprentissage de la musique et de la danse dans une association d’aide aux enfants Talibés à St Louis du Sénégal tout en dynamisant l’artisanat local avec la commande d’une valise d’instruments auprès d’artisans de St Louis.

Gyrafrique, le documentaire (durée 55’).

Une coproduction : Les Yeux Fermés et Gyraf association.

Visa d’exploitation CNC n°136341.
GYRAFRIQUE-DVDmini

Synospsis : Au Sénégal, il existe une connexion spirituelle, voire divine avec la musique. Gyraf en fait l’expérience en 2010 par une rencontre hasardeuse et bouleversante avec Mayoro, sénégalais, griot. C’est un voyage apaisant où la musique coule naturellement. Gyraf part à la découverte du quotidien de son ami Mayoro et de sa culture. À St-Louis, source d’inspiration, il apprend la relation entre partage et musique africaine. Mayoro montre à Gyraf qui sont les Griots les garants d’une spiritualité qui créent et diffusent une musique fédératrice. Mayoro explique que la musique est utilisée comme outil d’apprentissage, transmis depuis des générations de village en village. Gyrafrique retranscrit la sincérité de cette population chaleureuse où vivre ensemble rime avec musique.

Gyrafrique, l’album.